Toutes les motos japonaises du début des années 1970 !

Écrit par Issam Elyazidi

Honda-CB750

C’est grâce aux constructeurs japonais que les motocyclettes, qui étaient jusque là réservées aux spécialistes, vont commencer à trouver un très large public. Si certains puristes les trouvaient, à l’époque, trop sophistiquées, leur efficacité et leur robustesse se sont néanmoins avérées particulièrement remarquables.

Voici une sélection des motos japonaises qui faisaient fureur au début des années 1970 :

Les motos de 125 cm3 :

honda-125-MK4

Honda 125 MK4 : bicylindre, moteur à quatre temps – 2 carburateurs – arbre à cames en tête – 15 ch à 11.000 tr/mn – 5 vitesses – 130 km/h

suzuki-T125

Suzuki T 125 : bicylindre, deux temps – 2 carburateurs – 15 ch à 8500 tr/mn – 5 vitesses – 125 km/h

Yamaha-125

Yamaha 125 Sport : bicylindre, deux temps – 2 carburateurs – 15 ch à 8500 tr/mn – 5 vitesses – 130 km/h

Les motocyclettes de 250 cm3 :

kawasaki-250-Samurai

Kawasaki 250 Samurai : bicylindre, à deux temps – 2 carburateurs – 2 distributeurs rotatifs – 31 ch à 8000 tr/mn – 5 vitesses – 160 km/h

Suzuki-TS250

Suzuki TS 250 : bicylindre, deux temps – 2 carburateurs – 33 ch à 8000 tr/mn – 6 vitesses – 160 km/h

Les motocyclettes de 350 cm3 :

kawasaki-350-A7

Kawasaki 350 A7 : 3 cylindres, deux temps – 3 carburateurs – 43 ch à 8000 tr/mn – 5 vitesses – 180 km/h

suzuki-T350

Suzuki T350 : bicylindres, deux temps – 2 carburateurs – 39 ch à 7500 tr/mn – 6 vitesses – 170 km/h

Les cylindrées supérieures à 400 cm3 :

Honda-CB450

Honda CB 450 : bicylindre, quatre temps – 2 carburateurs – double arbre à cames en tête – 45 ch à 9000 tr/mn – 5 vitesses – 170 km/h. Bien que sa cylindrée soit inférieure à 500 cm3, la CB 450, qui fut l’un des premiers grands succès de la motocyclette japonaise, mérite d’être citée ici aussi bien pour ses performances que pour la structure de son moteur.

Kawasaki-500

Kawasaki 500 : 3 cylindres, deux temps – 3 carburateurs – 60 ch à 7500 tr/mn – 5 vitesses – 200 km/h

yamaha-650-XS

Yamaha 650 XS 1 : bicylindre, quatre temps – 2 carburateurs – arbre à cames en tête – 53 ch à 6700 tr/mn – 5 vitesses – 190 km/h

Honda-CB750

Honda CB 750 : 4 cylindres, quatre temps – 4 carburateurs – arbre à cames en tête – 67 ch à 8500 tr/mn – 5 vitesses – plus de 200 km/h. Pour ses nombreux partisans à l’époque, la CB 750 était la plus jolie, la plus puissante et la plus sûre des grandes routières.

Suzuki-GS750

Suzuki GS750 : 3 cylindres, quatre temps – 3 carburateurs – refroidissement par eau – 67 ch à 6500 tr/mn – 5 vitesses – 200 km/h