Renault et Dacia : Les marques préférées des marocains en 2017 !

Écrit par Abdelhamid Yahmi

Renault-Dacia-Maroc

Disposant de la gamme la plus jeune du marché, conjugué à un réseau étendu, le Groupe Renault Maroc a su consolider son leadership en s’accaparant pas moins de 41,8% de parts de marché en 2017 ! Dans un marché global qui évolue de 3,4%, les marques Renault et Dacia ont tiré le marché en enregistrant une croissance positive cumulée de 14,3%.

Ainsi en 2017, Dacia a capitalisé quelques 46.847 ventes, ce qui porte la part de marché sur l’année à 27,7%.
Pour sa part, Renault a écoulé au cumul 23.688 véhicules, soit une part de marché de 14,1%. Le Groupe réalise de fait près de 70.535 ventes, ce qui représente une progression conséquente de +14,3% par rapport à 2016.

Derrière de telles performances, une gamme en adéquation avec les attentes du marché. Ainsi, 7 modèles du Groupe Renault Maroc figurent dans le top 10 des meilleures ventes au Maroc en 2017 :

Dans le détail, on retrouve la Dacia Logan qui maintient toujours autant sa position de modèle le plus vendu au Maroc avec 12.934 ventes. Pour sa part, Renault Clio réalise une année exceptionnelle et devient le 2ème modèle le plus vendu dans le Royaume avec 11.441 ventes. Dacia Sandero et Dokker se positionnent respectivement à la 3ème et à la 4ème place avec 10.960 et 10.530 unités vendues. Duster (6323) et Lodgy (4852) se arrivent, quant à eux, à la 6ème et à la 8ème position, permettant ainsi à l’ensemble de la marque Dacia d’être représentée dans le top 10. Renault Kangoo gagne deux places et termine l’année à la 7ème position avec 5616 unités vendues.

Dans ce contexte de forte croissance des volumes des ventes du Groupe, RCI Finance Maroc a également su tirer son épingle du jeu en réalisant plusieurs records : et pour cause, pas moins de 36% des clients particuliers Renault et Dacia ont pu bénéficier du financement RCI Finance Maroc. Dans ce sillage, plus de 22.600 dossiers de financement ont pu être traités en 2017, ce qui représente une progression de 8% par rapport à 2016.