Records de vitesse terrestre : Qui est aujourd’hui le plus rapide ?

Écrit par Mohamed Mikou

Craig Breedlove

La course aux records de vitesse en automobile, ouverte en 1899 avec les 100 km/h réalisés par la ” Jamais Contente ” de Camille Jenatzy, a dépassé aujourd’hui la barre des 1000 km/h. Victoire sans cesse disputée entre Européens et Américains, le record du monde de vitesse passe en 1910 à 211 km/h pour atteindre, en 1927, les 288 km/h avec Malcolm Campbell et sa voiture ” Blue Bird “.

Malcolm Campbell
Malcolm Campbell

En 1935, Campbell porte ce record à 482 km/h, chiffre particulièrement significatif pour le monde anglo-saxon, puisqu’il correspond à 300 miles. De nouveaux exploits sont réalisés après la guerre : en 1947, John Gobb, avec ” Railton “, arrive à 400 miles/heure, c’est à dire 633 km/h.

En juillet 1964, Donald Campbell relaie son père. Sur une voiture également baptisée ” Blue Bird “, il passe le record à 648 km/h. Il en restera toutefois peu de temps détenteur : c’est l’année des plus grands progrès techniques, puisqu’en octobre, trois mois après, Art Arfons atteint les 863 km/h.

Donald Campbell
Donald Campbell

La course aux 1000 km/h est ouverte : le 15 novembre 1965, Craig Breedlove s’en approche : 966 km/h sur son ” Spirit of America “. C’est en 1970 que la barre est franchie par l’Américain Gary Gabelich à bord de sa véritable fusée sur roues ” The Blue Flame “. En 1979, Stan Barret pulvérise ce record de vitesse sur terre avec 1190 km/h.

Aujourd’hui, la vitesse record a été atteinte en 1997 par un autre Américain : Andy Green. Ce dernier a dépassé les 1227 km/h.

Andy Green
Andy Green