Pièces de rechange automobiles au Maroc : Salamatouna combat la contrefaçon !

Écrit par mohamed mounadi

pièces-de-rechange-automobile-Maroc 2

Il était très attendu depuis longtemps par les opérateurs de pièces de rechange automobiles au Maroc et il est enfin arrivé ! Il s’agit de « Salamatouna », un système de labellisation du circuit de distribution des pièces de rechange automobiles.

Ce label a été officiellement lancé mercredi à Casablanca par Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique.

Mais en quoi consiste au juste le système Salamatouna ?

Ce label vise à assainir l’organisation de la distribution dans le marché des pièces de rechange automobiles au Maroc et à lutter de manière plus efficace contre la contrefaçon.

Un tel système aura également son importance dès lors qu’il faudra protéger la sécurité des automobilistes contre les pièces non conformes telles que les plaquettes ou disques de freins, ou encore les filtres contrefaits qui sont à même de favoriser la pollution.

Le label Salamatouna permettra également de mieux reconnaître les entreprises qui commercialisent des pièces de rechange authentiques, qu’il s’agisse d’importateurs, de fournisseurs, de constructeurs, de distributeurs, de revendeurs, de détaillants ou de  grossistes.

Salamatouna a été élaboré par le Comité national pour la propriété industrielle et anti-contrefaçon (CONPIAC). Ce label constitue une marque collective de certification, qui sera gérée par l’Institut marocain de normalisation (IMANOR) aussi bien en termes de traçabilité, qu’en termes de conformité des pièces commercialisées.

Une plateforme digitale www.salamatouna.ma a été développée consécutivement par l’OMPIC. Cette plateforme permettra de déposer des demandes ou même de recevoir des dénonciations. Elle offre également aux consommateurs un service de géolocalisation des différents fournisseurs labellisés qui sont présents au niveau de tout le Royaume.

Notons qu’aujourd’hui, la contrefaçon de pièces de rechange automobiles au Maroc touche la quasi-totalité des pièces, notamment celles qui n’impliquent pas de gros développements techniques ou électroniques à l’instar par exemple des plaquettes de frein, des joints de culasse et de différentes courroies. Généralement les produits les plus touchés sont les produits de consommation courante qui peuvent ainsi entrer sur le territoire en plus grosse quantité.

Pièces de rechange automobile au Maroc : La ferraille mène toujours la danse !