Le parc automobile au Maroc aussi jeune que celui d’Europe !

Écrit par mohamed mounadi

Parc-automobile-Maroc

Et l’on parlait du parc automobile au Maroc ? Ce dernier est en plein rajeunissement et continue à croître avec des ventes qui augmentent de deux chiffres.

Ainsi, avec une ancienneté moyenne de 8 à 9 ans, le parc automobile au Maroc possède un âge moyen très proche de celui du parc français. Ainsi, selon les données publiées récemment par le Groupement Interprofessionnel de l’Automobile au Maroc (GIPAM), le kilométrage moyen du parc automobile au Maroc commence à baisser et à se situer au même niveau que celui des pays européens avec une moyenne kilométrique de 12516 km. Près de 54% du parc circulant au Maroc est aujourd’hui inférieur à 100.000 km.

Les véhicules économiques, Fiat, Uno et Palio à la fin des années 1990 et au début des années 2000, et les Dacia Sandero et Logan récemment, ont permis à des milliers de marocains à revenus moyens de devenir propriétaires d’une voiture neuve à un prix compétitif.

Au Maroc, 7 voitures sur 10 possèdent une motorisation diesel. La maintenance de ces véhicules est aujourd’hui réalisée à hauteur de 79% selon le système de délégation “Do it for me” (on confie les clés à un garage ou un atelier et on revient chercher sa voiture plus tard où elle nous est livrée réparée). Toujours selon le GIPAM, près de 92% des conducteurs ont fréquenté un atelier de mécanique indépendant au cours de l’année, 21% ont consulté un spécialiste du pneu et 9% un atelier de la marque.

Rappelons que si le marché marocain de l’automobile est grandissant, il exige toutefois de plus en plus de ressources humaines excellemment formées, tant au niveau de la fabrication, du service après-vente, de la distribution et de la réparation.