Industrie automobile : 26 nouveaux projets pour 14 milliards de DH !

Écrit par mekanikus

Industrie-Automobile-Maroc

Les événements se suivent en matière d’industrie automobile au Maroc ! Moins de deux jours après le protocole d’accord lié à l’installation du géant chinois BYD au Maroc, le Roi Mohammed VI vient de donner, ce lundi au Palais Royal de Casablanca, le coup d’envoi de plusieurs investissements dans le Royaume à travers cinq conventions qui viennent d’être paraphées. Ces investissements ne sont pas des moindres, puisque pas moins de 26 projets industriels dans le secteur de l’industrie automobile sont attendus pour un montant global de 13,78 milliards de DH !

De tels investissements interviennent dans le cadre du plan d’accélération industrielle annoncé en avril 2014. Ils viendront renforcer les niveaux d’intégration locale, tout en introduisant de nouvelles spécialisations au Maroc. A terme, ces investissements devront également générer quelques 12.000 emplois directs.

Arrivée du chinois BYD au Maroc : Qu’est ce qui va changer ?

Les différents investissements concernent la fabrication de pièces automobiles de toute sorte, à l’instar de tableaux de bord, de boîtiers électromécaniques, de jantes en aluminium,  de pare-chocs, ou encore de sièges. Sur les 26 projets , six concerneront le constructeur Renault, tandis que treize seront directement liés à l’écosystème de PSA actuellement en phase d’installation de son unité de production à Kénitra. Cinq autres investissements se rapporteront à la filière “câblage”, tandis que deux investissements seront déployés par la firme Valeo.

Pour rappel, l’industrie automobile au Maroc a déjà permis de créer pas moins de 79.800 emplois directs environ tout en boostant la balance économique du Royaume avec des exportations de l’ordre de 60 milliards de DH en 2016 et qui se sont bonifiées de plus de la moitié par rapport à 2014.