Hyundai développera 16 nouveaux moteurs avant 2020 !

Écrit par mekanikus

Hyundai

Hyundai vient de confirmer son intention de lancer 16 nouveaux moteurs et 6 nouvelles transmissions à l’horizon 2022, dans le cadre de sa stratégie de développement de groupes motopropulseurs de nouvelle génération, parallèlement au développement de groupes motopropulseurs d’énergie alternative.

La nouvelle série de groupes motopropulseurs, appelée «Smart Stream», a été annoncée pour la première fois au salon de Francfort en septembre dernier. Le constructeur est entrain de combiner une série d’améliorations de conception et d’ingénierie pour produire une nouvelle génération de moteurs à combustion interne plus efficaces.

Lors de sa conférence internationale sur les groupes motopropulseurs qui s’était tenue en Corée à la fin du mois d’octobre, Hyundai avait présenté à près de 1 200 ingénieurs et universitaires quatre nouvelles motorisations ainsi que deux transmissions qui seront bientôt produites à grande échelle. Au terme, la stratégie du groupe prévoit le développement de 10 moteurs essence et 6 moteurs diesel.

La série de groupes motopropulseurs Smart Stream incorpore un grand nombre de technologies avancées afin de minimiser la consommation en carburant et de réduire les émissions de gaz d’échappement. Débutant par le lancement de moteurs 1,6 litre essence et diesel Smart Stream, cette technologie s’étendra progressivement à l’ensemble des véhicules du groupe Hyundai Motor.

La stratégie prévoit également le développement de nouveaux groupes motopropulseurs électriques et hybrides rechargeables, ainsi que la nouvelle génération de véhicules dotés de piles à combustible électriques (FCEV).

Sur les 10 prochaines années, les motorisations électriques deviendront de plus en plus populaires et remplaceront substantiellement les moteurs à combustion », a déclaré Mike Song, Directeur des opérations de Hyundai pour l’Afrique et le Moyen-Orient. « En attendant, nous allons être encore amenés à construire des dizaines de millions de moteurs à essence et diesel avant d’y arriver ! Avec Smart Stream, nous allons rendre la combustion interne aussi efficace et écologique que possible, ce qui constitue un élément important de notre transition vers un avenir plus durable », poursuit Song.

La technologie Smart Stream optimise la structure de groupe motopropulseur existante, avec des composants plus petits et plus légers dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique. Avec cette nouvelle technique de combustion, Hyundai vise à maximiser l’efficacité thermique jusqu’à 50% sur le moyen terme.

Les améliorations techniques supposent l’application commerciale de la technologie CVVD (Continuously Variable Valve Duration). Au sein du moteur essence turbo Smart Stream G 1.6, l’ouverture et la fermeture des soupapes seront programmées électroniquement selon le mode de conduite choisi (éco-conduite par exemple ou conduite dynamique).

Parmi les autres nouvelles technologies, on retrouve la transmission à double embrayage hydraulique à huit vitesses Smart Stream (DCT). Contrairement aux transmissions automatiques conventionnelles, le système à double embrayage permet une réponse optimale au changement de vitesse, grâce à un engrenage à huit rapports et au système hydraulique qui offre à la fois une accélération plus rapide et une plus grande économie de carburant.

Hyundai continuera également à plancher sur le développement de véhicules à pile à combustible (FCEV) en investissant dans le développement de son groupe motopropulseur à hydrogène nouvelle génération.

Le prochain FCEV de Hyundai Motor Group aura une autonomie de 800 km, une puissance maximale de 163 ch et la plus grande densité de stockage d’hydrogène des véhicules à pile à combustible du marché.

Pour rappel, Hyundai développe déjà des groupes motopropulseurs à faibles émissions avec notamment le Tucson FCEV ou encore les motorisations hybrides rechargeables et électriques IONIQ, utilisés aussi sur la Sonata 2016. Hyundai Motor Group compte d’ailleurs lancer pas moins de 31 modèles écologiques sur le marché mondial d’ici 2020.