Ecosystèmes automobiles : La Banque Populaire veut impliquer plus de PME !

Écrit par Mohamed Mikou

Industrie-Automobile-Maroc

L’engagement de Banque Populaire en ce qui concerne les écosystèmes automobiles au Maroc ne date pas d’hier. Cela a commencé en 2015, lorsque la Banque Populaire avait paraphé une convention de partenariat portant sur le soutien et l’accompagnement des opérateurs du secteur automobile.

Aujourd’hui, la Banque Populaire s’associe à l’AMICA et à la FIEV dans le but d’enrôler encore plus de PME dans ce secteur. Cette initiative a été amorcée mercredi dernier à Tanger, en présence du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique.Parmi les points forts de cet engagement, l’accompagnement de PME dans l’identification de projets, mais aussi par le Conseil et par l’appui financier jusqu’à l’aboutissement du projet.

L’événement n’a pas manqué de mobiliser de nombreuses PME travaillant dans divers secteurs touchant de près ou de loin la filière automobile. Ces dernières se sont déplacées des coins du Royaume dans le but de prospecter toutes les possibilités de croissance potentielles en travaillant avec des équipementiers nationaux et internationaux.

A l’issue de cet événement, deux conventions de partenariats ont été signées. La première a été scellée entre la Banque Populaire, l’AMICA et la FIEV. Elle aspire au développement d’une plateforme d’accompagnement réservée aux PME. La seconde, a été signée entre la Banque Populaire et l’AMICA. Elle s’articule autour d’une extension de la convention «Automotive Clusters Banque Populaire» qui avait été paraphée en juillet 2015 et qui avait pour objectif de renforcer les fonds propres dans le but de stimuler davantage les partenariats.

Notons que des visites sur sites seront organisées à partir de jeudi 5 octobre 2017 pour les personnes désirant investir dans ce secteur.