Est-il possible de devenir pilote automobile professionnel ?

Écrit par Mohamed Mikou

La compétition automobile est aujourd’hui le sport qui attire le plus de spectateurs dans le monde. Elle se déroule soit en circuit fermé (pour les courses de voitures de tourisme, de grand tourisme, de prototypes, de formules de promotion ou de Formule 1, 2 et 3), soit sur route ouverte pour les rallyes.

Comment devenir pilote professionnel pour courir des rallyes, les 24 Heures du Mans ou des courses de Formules ? C’est à dire comment se faire engager par une marque d’automobile ou par un sponsor ? Comment parvenir à être payé par un tel fabricant de bougies ou de pneumatiques ?

Généralement, il suffit d’avoir à sa disposition une bonne voiture de série pour courir un rallye. Mais il faut, pour avoir quelque chance d’y faire honorable figure, de longues et coûteuses réparations et transformations sur son véhicule.

Les droits d’engagement ajoutés aux frais de déplacement rendent également fort onéreuse la participation à un championnat. Les annonceurs susceptibles d’apporter une aide sont également très rares.

Reste les écuries des constructeurs, mais elles ne recrutent guère que des pilotes professionnels.

Il faut savoir que lorsqu’ils sont constructeurs de voitures ou fabricants d’équipements, les mécènes de la compétition automobile ont deux objectifs : d’abord mettre au point leur matériel, ensuite prouver que ce matériel est le meilleur !

Ainsi (et c’est un peu naturel !), les sponsors entendent-ils assurer leur publicité en finançant une écurie pour qu’elle remporte un maximum de victoires.

Gagner les 24 Heures du Mans, par exemple, constitue pour un constructeur une véritable consécration qui surpasse en notoriété tous les succès obtenus durant une saison pour emporter le titre de champion du monde des constructeurs.

Et pour les pilotes qui ont mené leur voiture à la victoire, c’est un tremplin extraordinaire pour réussir une grande carrière dans le sport automobile.