Comment UPS veut protéger l’environnement ? (Dossier)

Écrit par mohamed mounadi

UPS-maximize-opportunity-as-you-minimize-risk

Le transporteur postal UPS vient tout juste d’annoncer de nouveaux objectifs en matière de développement durable. La multinationale veut ajouter davantage de véhicules de pointe à carburant alternatif à sa flotte tout en augmentant son recours aux sources d’énergie renouvelables.

Ces objectifs sont consultables dans le rapport d’entreprise sur le développement durable répertoriant les actions perpétrées en faveur de l’environnement. Ils consistent pour UPS à réduire de 12% ses émissions absolues de gaz à effet de serre (GES) au niveau de toutes ses opérations terrestres mondiales, et ce avant 2025. Cet objectif a été développé grâce à une méthodologie approuvée par l’initiative « Science Based Targets ».

« De par notre taille et notre envergure, nous savons que nos engagements peuvent redéfinir les marchés et les technologies de pointe, et être les catalyseurs d’infrastructures d’investissements », a déclaré David Abney, PDG d’UPS. « Nous comptons sur l’ingéniosité de nos employés, de nos fournisseurs et de nos partenaires technologiques pour nous aider à atteindre ces objectifs qui transformeront l’industrie du transport et stimuleront l’innovation. »

ups_composite_truck_infographic

L’objectif d’UPS est que 25 % de sa consommation d’électricité provienne de sources d’énergie renouvelables d’ici 2025. De plus, la société aspire à ce que avant 2020, un nouveau véhicule sur quatre achetés chaque année constituera un véhicule de pointe à carburant alternatif (contre 16 % en 2016). L’entreprise s’est également fixé comme objectif pour 2025 que 40 % de la totalité des carburants terrestres provienne de sources autres que l’essence et le diesel conventionnels.

Déjà, UPS exploite plus de 8 300 véhicules de pointe à carburant alternatif à travers le monde. La flotte de l’entreprise comprend des véhicules électriques, électriques hybrides, hydrauliques hybrides, au gaz naturel comprimé (CNG), au gaz naturel liquéfié (GNL), au propane et en matériaux composites légers et économes en carburant. En plus de son utilisation de véhicules alternatifs, UPS utilise plusieurs millions de litres de diesel à faible empreinte carbone et de gaz naturel renouvelable (GNR) dans sa flotte chaque année.

Le drone médical de UPS

” UPS possède l’une des plus grandes flottes de véhicules de pointe et à carburant de substitution dans le monde », déclare Jean-François Condamine, président UPS pour les régions du sous-continent indien, du Moyen-Orient et de l’Afrique (ISMEA). « Nous continuerons à innover pour promouvoir le développement durable, qui est l’un des thèmes de l’Expo 2020 de Dubaï : utiliser des ressources sans mettre en péril la capacité de notre planète à subvenir aux besoins des générations futures. UPS est fortement engagée pour trouver des solutions aux besoins environnementaux de cette région en luttant constamment pour réduire notre empreinte carbone et celles de nos clients. »

Ces initiatives renforcent l’engagement de l’entreprise de réduire son impact environnemental malgré la hausse du nombre de livraisons e-commerce, qui augmentent l’utilisation d’énergie pour faire fonctionner les installations et alimenter sa flotte de véhicules.

La vision d’UPS comprend un futur réseau logistique intelligent de véhicules et d’installations de pointe alimentés par des sources plus variées et plus durables, y compris l’énergie solaire sur site et éolienne à l’extérieur du site, le gaz naturel renouvelable, l’hydrogène renouvelable et le diesel renouvelable fournis via une infrastructure avancée de système d’énergie. UPS déploie d’ores et déjà la plupart de ces technologies dans sa flotte terrestre et ses installations, et prévoit d’augmenter leur usage dans sa flotte mondiale.

UPS-Environment-Circular-Economy
La croissance de “l’économie circulaire” vue par UPS

Depuis 2009, UPS a investi plus de 750 millions de dollars dans des véhicules de pointe et des stations de ravitaillement en carburant alternatif à travers le monde. L’entreprise a utilisé plus de 367 millions de litres de carburants alternatifs et à faible empreinte carbone dans sa flotte terrestre en 2016, et a récemment investi 18 millions de dollars dans des systèmes d’énergie solaire sur site à travers huit succursales. UPS se sert de l’approche Laboratoire roulant pour déterminer quels carburants alternatifs et technologies sont les plus efficaces pour chaque situation. Qu’il s’agisse de vélos traditionnels ou à assistance électrique, de véhicules électriques ou électriques hybrides, de gaz naturel, de gaz naturel renouvelable, de propane et de diesel renouvelable, UPS met l’accent sur l’innovation en matière de développement durable aux quatre coins du monde.

Outre ses efforts en matière de développement durable, UPS a décrit dans son rapport sur le développement durable ses objectifs en matière de personnel et de communautés, notamment son engagement à atteindre 20 millions d’heures de bénévolat, et à verser 127 millions de dollars à des œuvres caritatives d’ici 2020, comme par exemple pour l’aide humanitaire et les programmes de sécurité communautaire, à travers la Fondation UPS. Ces programmes apportent de l’aide aux communautés à travers le monde, notamment grâce à la collaboration entre UPS et ses partenaires pour livrer du sang, des médicaments et des vaccins vitaux à des communautés isolées, et à son soutien à des associations d’aide humanitaire.

Pour en savoir plus sur les initiatives d’UPS en matière de développement durable, vous pouvez consulter la page ups.com/sustainability.