La Chine interdira bientôt les voitures à essence et à diesel !

Écrit par mohamed mounadi

chine interdiction des voitures diesel et essence

La Chine envisage, dans un avenir proche, d’interdire les voitures à moteurs thermiques, qu’il s’agisse d’essence ou de diesel.

La Chine, le plus grand marché de véhicules tous segments confondus au monde, envisage d’interdire la production et la vente de voitures dotées de moteurs à combustion fossile.

Une telle décision, si elle venait à être appliquée, donnerait un coup de pouce majeur à la production de véhicules électriques et réduirait la pollution de façon drastique.

Xin Guobin, vice-ministre de l’industrie et des technologies de l’information, avait récemment encore déclaré que son ministère se penchait de “façon pertinente” pour établir « un calendrier vert » pour la Chine.

Xin a indiqué que la mesure d’interdire les voitures à moteurs thermiques sera mise en œuvre « dans un avenir très proche ».

Pour Xin Guobin, « de telles mesures vont introduire des changements profonds en matière d’environnement et donneront un élan considérable au développement de l’industrie automobile en Chine ».

Et d’insister sur le fait que : « les entreprises se doivent de s’efforcer à améliorer le niveau d’économie d’énergie des voitures traditionnelles tout en développant vigoureusement de nouveaux véhicules à énergie verte ».

La Chine a produit et vendu plus de 28 millions de véhicules l’année dernière, selon l’Organisation internationale des constructeurs automobiles.

La vente de véhicules à énergie électrique a dépassé les 500.000 en Chine durant l’année 2016, soit 50% de plus qu’en 2015.

Le gouvernement a présenté en juin un projet de règlement qui vise à obliger les constructeurs automobiles à produire davantage de véhicules électriques d’ici 2020, et ce grâce à un système de quotas très complexe.

Alors que la mesure se profile, les constructeurs de véhicules étrangers ont annoncé des plans pour accompagner la commercialisation massive de voitures électriques en Chine.

Volvo présentera sa première voiture 100 % électrique en Chine dès 2019, tandis que Ford commercialisera son premier véhicule hybride en début d’année prochaine.

Le constructeur américain prévoit que 70% de ses voitures vendues en Chine seront électriques dès 2025.

Notons que plusieurs pays dans le monde envisagent également d’interdire la vente de voitures et camionnettes diesel et essence sous leurs latitudes.

A titre d’exemple, la Grande-Bretagne et la France comptent stopper la présence sur leurs routes de véhicules à moteurs thermiques à partir de 2040.