Autoroutes du Maroc : Changement de cap depuis 2017 !

Écrit par Abdelhamid Yahmi

autoroutes-du-maroc

Depuis 2016, la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) est en train de revoir en profondeur toute sa stratégie d’exploitation. Parmi ses priorités : digitaliser et industrialiser complètement la filière péage afin d’améliorer la productivité, mais aussi d’accélérer les passages aux péages pour les usagers et automatiser la certification du chiffre d’affaires.

Cette stratégie s’est traduite, entre autres, par d’importants programmes d’investissement, de modernisation des gares de péage et de développement du télépéage JAWAZ.

Le paiement dématérialisé a connu un grand succès auprès des clients ADM. D’ailleurs, il est amené à augmenter à l’avenir et ce, après généralisation du télépéage à travers l’ensemble du réseau du Royaume.

En 2017, le service JAWAZ a enregistré 200 000 clients alors qu’ils n’étaient que de 50 000 en 2016. Une belle performance qui impacte positivement les indicateurs d’ADM.

La société a également informatisé sa gestion du trafic, notamment par la création d’une tour de contrôle du trafic qui est basée sur un réseau dense de caméras installées tout le long de l’autoroute.

L’année 2017 a également vu la réalisation de plusieurs projets d’investissements qui se sont élevés à 600 millions de dirhams. Dans cette lignée, on a assisté au lancement des études et des appels d’offre pour l’autoroute Berrechid-Tit Mellil.

En 2018, nous allons assister au lancement des travaux de triplement de la voie Casablanca-Berrechid et de mise en place d’un nouvel axe de contournement de Casablanca. Les investissements prévus par ADM s’élèvent à 3 431 millions de DH.

Quant à la modernisation des gares de péage, ADM a réalisé des investissements sur les autoroutes en services (échangeurs, extension des gares de péage, etc.).

Toujours dans le même sillage, l’année 2017 a été marquée par le lancement, le 6 novembre dernier, de trois nouveaux projets structurants.

À Mohammedia, ADM a ouvert à la circulation la nouvelle gare de péage côté terre située sur l’échangeur de Mohammedia-Est. Composée de 2 voies de péage initialement, la gare a vu sa capacité tripler pour passer à 6 voies.

À Kénitra, ADM a procédé également au lancement des travaux du nouvel échangeur « Al Massira » au PK232 de l’autoroute Rabat-Tanger qui viendra améliorer la connectivité et la mobilité au niveau de cette ville.

La Société nationale des Autoroutes du Maroc a lancé aussi les travaux d’aménagement d’une nouvelle aire de service sur la descente d’Amskroud (autoroute Marrakech-Agadir).