Auto Expo 2018 : Les ventes ont moins progressé qu’en 2016

Écrit par Mohamed Mikou

Auto-Expo-2018 1

En dépit d’une conjoncture relativement défavorable et au terme de cette 11ème édition du salon Auto Expo 2018 qui a eu lieu à Casablanca en avril dernier, les ventes isolées ont malgré tout réussi à afficher une progression de 14,13% par rapport à celles du mois du salon de 2016, qui elles-mêmes avait évolué de 32,67% par rapport au mois d’Auto Expo 2014. Cependant, comparativement aux ventes cumulées exceptionnelles réalisées durant le salon Auto Expo 2016, et qui avaient évolué de 32,67% par rapport à celui de 2014, cette année les ventes se sont inscrites en baisse de -10,16%.

Face aux prévisions de croissance sectorielles relativement modérées (3% à 5%), à une concurrence de plus en
plus vive induisant les concessionnaires à revoir à la baisse leurs marges et aux fluctuations à la hausse de l’Euro
(5,6% en un an) principale devise d’importation, les opérateurs ont préféré rester vigilants; à la veille d’Auto Expo 2018, en effectuant des projections plutôt prudentes.

A fin mars de cette année, seulement 38.292 véhicules ont été commercialisés contre 41.837 sur la même période
de l’année 2017. Soit un net recul des ventes de l’ordre de 8,47% touchant l’ensemble des segments et qui
s’explique notamment par un repli de la demande renforcée par un certain attentisme de la part des acheteurs
potentiels tablant sur une meilleure tarification lors du salon. En effet, l’enquête réalisée confirme que 80% des
visiteurs préfèrent attendre patiemment Auto Expo pour acheter leur véhicule.

Lors de ce mois d’avril, qualifié de « mois salon », la reprise ne s’est pas faite attendre puisque à fin avril 2018,
56176 véhicules neufs ont été commercialisés contre 50.961 pendant la même période en 2017, ramenant ainsi la
croissance cumulée à 11,29% par rapport à la même période de l’année dernière.

Cependant, l’engouement suscité par cette édition est de bon augure et permet de tabler sur une reprise imminente
dans l’attente des confirmations des carnets de commandes, des déblocages de crédits et des immatriculations
des véhicules acquis.